Taille des gouttelettes et dérive

Le jet pulvérisé par une buse contient de nombreuses gouttelettes de tailles diverses. La finesse des gouttelettes se réfère au diamètre de chaque gouttelette individuelle.

Comme la plupart des buses produisent des gouttelettes de tailles très différentes (phénomène connu également sous le nom de spectre des gouttelettes), le recours à une analyse statistique s’avère utile pour synthétiser l’information. La majorité des appareils évolués de mesure des gouttelettes sont automatisés et utilisent des ordinateurs et des sources lumineuses à haute vitesse, tels que les lasers, pour analyser des milliers de gouttelettes en quelques secondes. Grâce à l’analyse statistique, cette grande quantité de données peut être réduit à un simple nombre qui représente les tailles des gouttelettes projetées, puis elle peut être classée en catégories de finesse de gouttelettes. Ces catégories (très fines, fines, moyennes, grosses, très grosses et extrêmement grosses) peuvent ensuite servir à comparer les buses entre elles. Il faut faire attention lorsque l’on compare la taille des gouttelettes d’une buse à l’autre, car la procédure et l’appareil de test spécifiques utilisés peuvent biaiser la comparaison.

La finesse des gouttelettes se mesure généralement en microns (micromètres). Un micron vaut 0,001 mm. Cette unité de mesure est pratique car elle est suffisamment petite pour que l’on puisse exprimer la taille des gouttelettes sous la forme de nombres entiers.

La majorité des buses employées dans l’agriculture peuvent être classées comme produisant des gouttelettes fines, moyennes, grosses ou très grosses. Une buse à grosses ou très grosses gouttelettes est habituellement choisie pour minimiser la dérive, tandis qu’une buse à fines gouttelettes est nécessaire pour obtenir la couverture maximale de la surface de la végétation cible.

Pour être en mesure de comparer les différents types de buses, angles de jet, pressions et débits, voir les catégories de finesse des gouttelettes dans les tableaux des pages 182 et 183.

Une autre mesure relative à la finesse des gouttelettes, qui s’avère utile pour déterminer le risque de dérive d’une buse, est le pourcentage de ces gouttelettes fines risquant de dériver. Comme les gouttelettes plus fines ont une tendance plus marquée à dériver, il est logique de déterminer le pourcentage des fines gouttelettes pour chaque type de buse afin de le limiter lorsque la dérive est un sujet de préoccupation. Les gouttelettes de moins de 200 microns sont considérées comme des facteurs pouvant contribuer à la dérive. Le tableau ci-dessous répertorie plusieurs buses et les pourcentages de fines gouttelettes pouvant dériver qui leur sont associés.

TeeJet Technologies utilise les instruments de mesure les plus évolués (PDPA et lasers Oxford) pour caractériser les jets de pulvérisation, en mesurant la finesse des gouttelettes et en obtenant d’autres informations importantes. Pour obtenir es dernières informations précises sur les buses et la finesse de leurs gouttelettes, contacter le distributeur TeeJet le plus proche.

Fines gouttelettes dérivant facilement*

 

 Type de buse 
 (Débit de 
1,16 l/min)

 Pourcentage approximatif 
 du volume du jet formé par  
 des gouttelettes de moins  
 de 200 microns
 

1,5 bar

3 bar

  XR TeeJet 110°

14%

34%

  XR TeeJet 80°

6%

23%

  DG TeeJet 110°

<1%

20%

  DG TeeJet 80°

<1%

16%

  TT - Turbo TeeJet

<1%

12%

  TF - Turbo FloodJet 

<1%

<1%

  AI TeeJet 110°

N/A

<1%

*Données obtenues en pulvérisant de l’eau à température 
  ambiante dans des conditions de laboratoire.

Rechercher sur TeeJet.com

Rechercher sur ce site
Rechercher des documentations techniques
Choix de la langue
Où acheter